Culture

Littérature : ‘’Magic System, Le Mystère 1er Gaou’’: ‘’Toutes Les péripéties Du Groupe’’ Relatées

@CréditPhoto: Chekier Photo

« Magic System, le mystère 1er Gaou », l’ouvrage qui fait le récit des 20 ans de carrière des 4 Gaous a été présenté officiellement à Abidjan-Marcory. C’était le jeudi 19 avril 2018, en marge de la 11e édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua).

Pour le lead vocal de ce groupe Zouglou, Traoré Salif dit A’Salfo, la sortie est comme un testament qui est fait à tous les fans. « Beaucoup de gens ont eu à parler de notre histoire, des gens ont lu des documentaires et des articles.  Le groupe n’avait pas encore raconté sa vie comme il se devait. Et donc on a jugé utile de sortir ce premier livre biographique », a-t-il souligné. Et d’ajouter: « Le vrai Magic System, c’est dans ce livre ».

A’Salfo qui dit l’avoir lu et relu, affirme qu’il y a découvert des choses inédites. L’ouvrage se présente non seulement comme « une thérapie mais aussi redonne goût à la vie à toute personne ayant perdu espoir, rien qu’en parcourant les 10 première pages. Parce que toutes les péripéties du groupe ont été racontées».

Justifiant le choix du journaliste Guillaume Verges comme auteur, Traoré Salif explique qu’il est la personne, qui dans la presse, les a le plus côtoyés et qui est resté à leurs côtés pendant 17 ans. Il a presque fait tous leurs voyages et ainsi a une parfaite connaissance de leur histoire. Il les a suivis dans leurs moments de doutes, de difficultés jusqu’à nos jours. La preuve, dans ce livre, les faits ont été relatés avec « maestria et beaucoup de véracité ».

Guillaume Verges s’est dit tout heureux de s’être lancé dans cette aventure avec le groupe. Une aventure qui s’est soldée par la publication d’un premier livre. Il souhaite travailler davantage avec Magic System qu’il considère comme « un label » à l’effet de publier un autre ouvrage vu qu’il y a beaucoup à dire sur ces garçons (…) tellement de pans à exploiter sur leur vie.

« Magic System, le mystère 1er Gaou », préfacé par le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman a été publié le 12 avril en France. En Côte d’Ivoire, il est disponible depuis le 16 avril. La présentation s’est achevée par une brève séance de dédicace faite par A’Salfo, Tino, Goudé et Manadja.

Source: FratMat

Edouard Koudou