Dossiers : Mohamed BA, Cinq Choses Qu’on ne Sait Pas de Lui !

0

Une figure emblématique et juvénile de la classe politique malienne vieillissante. Jeune homme, impétueux avec le verbe sans détour, Mohamed BA fait parti des rares jeunes maliens qui osent.

Le plus jeune candidat aux élections législatives du Mali

Mohamed fut le premier jeune candidat aux élections législatives de 2013 comme Moussa Mara fut le plus jeune premier ministre de la République du Mali. Il est beaucoup impliqué dans la vie politique, associative et Humanitaire du Mali. Membre actif du mouvement indépendant «  Sininièsigui Gundo » et de l’association Humanitaire « Soli-Jeunes »

Fils d’un ancien officier supérieur de l’Armée Malienne et ancien Gouverneur de la région de Ségou

Comme Cheick T. Sow alias le  P-vo National de la famille Sinatra, Mohamed BA est le fils d’un officier supérieur de l’Armée Malienne et d’un ancien gouverneur de la région de Ségou. Bercé dans les affaires internes de l’Etat et de la grande muette, Mohamed a une vision différente de celle de son défunt père sur la gestion du Pays. Avec des idées très innovantes, Mohamed BA appelle, veut un Mali nouveau qui répond aux normes et besoins actuels de la jeunesse.

Diplômé d’une Université Française

Mohamed BA a un diplôme de l’enseignement supérieur français comme le président de la République du Mali son Excellence Ibrahim B. Keïta. Il est détenteur d’un Grade de Master en Droit Interne et International promotion 2015 de l’Université de Lorraine.

Mohamed BA a des ambitions politiques

Mohamed BA souhaite faire du Mali un pays prospère où l’égalité des chances est une vraie réalité. Il ne voit pas la politique comme un métier. Il dénonce  l’entrepreneuriat politique de la classe actuelle et appelle à un vrai changement sur ce point. Il espère un jour accéder à un poste de responsabilité au sommet de l’État pour une mise en place objective de sa vision pour le Mali.

Il enseigne le Droit et l’éducation civique et Morale dans les grandes écoles et lycées de Bamako

Nous ne savons pas s’il enseigne par conviction ou juste pour arrondir ses fins de mois mais sa volonté de faire changer les choses nous pousse à croire qu’il le fait par ambition. C’est peut-être un moyen pour lui de donner l’exemple et surtout d’apprendre à la nouvelle génération les valeurs et les civilités pour garantir un avenir meilleur pour le Mali qui selon lui souffre de sa jeunesse.

Karamoko DIABY

@Restez connecté pour suivre toute l’actualité sur vos événements, vos artistes et  vos stars préférés !

Toutes formes de  reproductions sont strictement interdites  sans autorisation préalable.

 

 

 

 

Commentez

comments

CEO & Fondateur Journaliste Culturel

Comments are closed.