Côte D’ivoire: Les Ivoiriens Vont Célébrer Les 30ans De Carrière De David Tayorault Ce 22 Octobre

0

 Surnommé Totorino le Samouraï,  David TAYORAULT est considéré par nombre de jeunes ivoiriens avides de célébrité et/ou réellement talentueux comme le parrain des artistes de la jeune génération, un homme dont le doigté vaut de l’or. C’est la célébration de David TAYORAULT et de son œuvre. Pendant 3 h, sur scène, se succéderont 30 artistes invités. Un spectacle inédit qui réunira des artistes et bien d’autres personnages clé de sa longue et riche carrière. De nombreux hommages lui seront rendus pour sa contribution à l’évolution de la musique ivoirienne à laquelle il a consacré toute sa vie.

Tous les artistes invités, qu’ils soient nationaux ou internationaux ont chacun une histoire avec David TAYORAULT du fait de sa multiple casquettes dans le monde du show business (chanteur, arrangeur et producteur). On aura ainsi droit à des duos ou des interprétations par certains des chansons à succès de David TAYORAULT. Les membres originels du groupe WOYA seront présents pour égrener ce jour-là les plus belles  chansons de l’époque quand le groupe était au sommet de l’Afrique.
Un public de trois (3) générations est attendu. De la génération 85 à notre génération. On retrouvera les pères, mères, enfants et petits-enfants réunis parce que David Tayorault a su traverser les époques et se bonifier.
nac_6311
QUI EST DAVID TAYORAULT ?
Auteur, compositeur, interprète, producteur et arrangeur de talent, David TAYORAULT dont la carrière à commencé lorsqu’il était adolescent, est devenu au fil des années une des plus grandes figures de la musique ivoirienne en particulier, et africaine en général. De ses nombreuses influences jazzy, blues, soul, zouk, samba, chants traditionnels africains, il en a tiré huit (8) albums témoignant de ses goûts éclectiques. Il est également l’un des membres clé du groupe Mythique WOYA.
 Avant-gardiste et véritable visionnaire, il est à l’origine de la découverte et de la vulgarisation de certains rythmes comme le Youssomba, une musique originaire de la côtière de Côte d’Ivoire, du phénomène Coupé décalé, genre qu’il a créé et fait connaitre. A cela il convient d’ajouter le Zouglou, musique urbaine née dans les années 90 qu’il a revisité à sa façon et permis au groupe Magic System avec « premier Gaou » d’avoir un succès planétaire.
Vouant un véritable culte et un respect sans bornes aux anciens et adeptes des challenges, il n’a pas hésité un seul instant à s’attaquer au répertoire de l’immense artiste ivoirien Monsieur Bailly Spinto himself.
A son escarcelle déjà si pleine, David TAYORAULT a ajouté celui de découvreur de talents et faiseur de tubes. En effet, rien n’arrête cet artiste multidimensionnel et boulimique. Ils sont nombreux ceux qui lui doivent leur carrière ou un tube
Les patrons, Dj Lewis, Aboutou Roots, Chantal Taïba, Yodé & Siro, Soum Bill, Les Youlés Inter, Espoir 2000, Zouglou Makers, Yabongo Lova, Douk Saga, Josey, Longuè Longuè (Kiriku) & Chantal Ayissi du Cameroun, Abraham Sonty et Fodé Barro de la Guinée Conakry, Cano de la Guinée Equatoriale,même la méga star interplanétaire Youssou N’Dour, a fait appel à lui pour réarranger certains de ses plus grands succès. Le groupe Franco-Congolais Bisso na Bisso et même le tube «C’est dans la joie » du rappeur Franco-Malien Mokobé,  ont bénéficier du génie de Totorino el Samouraï.
Sir Julian à Abidjan

Restez connecté pour suivre toute l’actualité sur vos événements, vos artistes et  vos stars préférés !

Toutes formes de  reproductions sont strictement interdites  sans autorisation préalabl

Commentez

comments

Comments are closed.